[TAG] Les incontournables (récents) en SFFF

J'ai été récemment invitée par Christophe du blog Post Tenebras Lire à répondre au tag de Nevertwhere : Les incontournables (récents) de la SFFF

Je n'ai pas beaucoup l'habitude des tags, mais :

  • Et d'une : c'est gentiment demandé !
  • Et de deux : ça me permet de revenir sur quelques billets parmi mes préférés de mon ancien blog !

C'est donc parti pour mes 6 incontournables (récents) de la SFFF !

Le plus subtile : Allison de Laurent Queyssi

Une petite bulle de fantastique au service de la chronique douce-amer de ce moment charnière qu'est l'adolescence. Sagace et tendre, avec en prime un bel hommage au rock alternatif.

Ma chronique A travers la marelle

Le plus aliénant : Bonheur™ de Jean Baret

Dystopie des plus extrême qui fait d'une société ayant poussé au maximum le concept de la consommation le véritable personnage principal de l'intrigue. Lecture entêtante, hypnotique, dérangeante, et des plus intelligente !

Ma chronique A travers la marelle

Le plus onirique : Moi, Peter Pan de Michael Roch

Un véritable poème dans lequel chaque mot est choisi pour ciseler un texte métaphorique d'une immense beauté !

Ma chronique A travers la marelle

Le plus torturé : Mondocane de Jacques Barbéri

Le post-apo le plus déchiré, ravagé, évocateur de cauchemar que j'ai pu découvrir. Un coup de poing qui est également étrangement optimiste.

Ma chronique A travers la marelle

Le plus drôle : The Rook de Daniel O'Malley

Une saga extravagante à l'humour à l'anglaise prononcé et aux personnages forts ! L'univers est solide et cohérent, l'intrigue passionnante!

Ma chronique A travers la marelle

Le plus monumental : Futu.re de Dmitry Glukhovsky

Véritable fresque dystopique, une de mes lectures les plus intenses de cette année. Elle a peuplé mes nuits d'intenses réflexions tandis que j''étais happée par le caractère addictif de l'intrigue. D'une lucidité rare.

Ma chronique A travers la marelle

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://unspicilege.org/index.php?trackback/5

Fil des commentaires de ce billet

Haut de page