Les maths font leur cinéma

Cela faisait un moment que je n'avais pas parlé de maths ! Non ? Si !
Ce n'est même pas (encore) mon habitude sur ce blog. Je vais donc rectifier de ce pas cet oubli en vous parlant d'un livre passionnant, qui a en plus le gros avantage de coupler la thématique des mathématiques avec une autre que j'aime tout autant : le cinéma.

Il existe nombre de films évoquant les mathématiques, il n'est donc pas anodin de se demander de quelle manière cela est fait.
Quels sont les films qui mettent les maths à l'honneur ?
Est-ce que cela est fait à bon escient ?
Quelles théories sont alors abordées ?
Le professeur de mathématiques/blogueur/vidéaste Jérôme Cottanceau, que je découvre grâce à ce livre, s'attèle à répondre à toutes ces questions avec un enthousiasme contagieux.

Découpé en 14 chapitres évoquant chacun un film particulier, Les maths font leur cinéma balaye les champs de la discipline, allant du nombre π au théorème de Fermat, des machines de Turing à la quatrième dimension, de la géométrie algébrique aux équations de Navier-Stokes, j'en passe, et des plus compliqués.

Si vous êtes, comme moi, amoureux des maths, fascinés par leur beauté et leur poésie, vous allez passer un très bon moment de lecture.
Si vous avez été, comme moi, percutés en plein vol par le Pi d'Aronofsky il y a de nombreuses années et que vous ne vous en êtes pas encore remis, vous allez l'aimer tout autant.

Couplant une très bonne maîtrise des différents sujets à une capacité de vulgarisation certaine, l'auteur a su m'accrocher immédiatement par un style abordable sans être trop simpliste. Les maths font leur cinéma est de plus ce genre de livre qui donne juste ce qu'il faut de clés pour attiser l'envie d'en découvrir plus : plus de films, plus de livres, plus de maths...

Les maths font leur cinéma
De Will Hunting à Imitation Game
Jérôme Cottanceau
Dunod

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://unspicilege.org/index.php?trackback/37

Fil des commentaires de ce billet

Haut de page