Cadres noirs

J'étais persuadée, lorsque je me suis décidée à écouter ce livre audio, d'avoir déjà lu des romans de Pierre Lemaître. Je ne sais pas pourquoi et il s'avère qu'absolument pas. J'en connaissais le nom, bien sûr, de par le Goncourt et l'adaptation d'Albert Dupontel, mais en tant que lectrice, finalement, nada.
Je commence donc ma découverte de cet auteur par l'adaptation audio (lue par l'auteur) de son roman noir Cadres Noirs. Il narre l'histoire d'un cadre cinquantenaire, qui, après quelques années de chômage le plongeant dans l'angoisse de la précarité, est prêt à accepter toutes les propositions tordues (notamment celle de prendre part à une fausse prise d'otage) d'un potentiel employeur lui faisant miroiter une éventuelle embauche.

Je dois admettre que j'ai été particulièrement surprise par ce roman.
Moi qui m'attendais à ce qu'il soit centré sur les méthodes peu orthodoxes et profondément inhumaines d'un cabinet de recrutement dont il dénoncerait les dérives, voire, plus largement, celles d'un système abscons, j'ai découvert qu'il se focalisait plutôt sur la spirale infernale subie ou choisie par son personnage principal.
Personnage qui fut également grandement déconcertant. Je m'attendais à faire la connaissance d'une victime des circonstances, d'un homme pris à la gorge par un système effroyablement destructeur, et me voilà à la rencontre d'un homme que je trouve rapidement détestable : menteur, manipulateur, incapable remettre en question ses actes, prêt à faire du tort à ses proches pour servir ses intérêts tout en, comble de l'indécence !, passant son temps à se victimiser. J'en ai passé du temps, pendant cette écoute, dans ma tête, à le prendre à partie ou à m'indigner de ses réflexions !

Cela fait cependant de Cadres Noirs un roman bien plus riche de réflexions, bien moins manichéen qu'on pourrait le penser. Porté par une plume accrocheuse, par une écriture qui scanne profondément les ressorts psychologiques des personnages, il est parfaitement rythmé et saura tenir le lecteur en haleine. Un final tirant un peu en longueur n’entache pas ses qualités, d'autant plus que le dénouement, grandiose, dresse un bilan dont le cynisme frôle l'humour noir.

Une belle première rencontre, donc, avec Pierre Lemaître, que j'ai trouvé également très bon conteur dans cette adaptation audio.

Cadres noirs
Pierre Lemaître
Lu par l'auteur
Audiolib

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://unspicilege.org/index.php?trackback/178

Haut de page